Portée par Valence Romans Agglo, la plateforme Renov’Habitat durable accompagne les propriétaires des 56 communes du territoire:

Alixan, Barbières, Barcelonne, Beauregard-Baret, Beaumont-lès-Valence, Beauvallon, Bésayes, Bourg de Péage, Bourg-lès-Valence, Chabeuil, Chateaudouble, Chatillon-Saint-Jean, Chatuzange-le-Goubet, Charpey, Châteauneuf-sur-Isère, Clérieux, Combovin, Crépol, Etoile-sur-Rhône, Eymeux, Génissieux, Geyssans, Granges-les-Beaumont, Hostun, Jaillans, La Baume-Cornillane, La Baume d’Hostun, Le Chalon, Malissard, Marches, Miribel, Montéleger, Montélier, Montmeyran, Montmiral, Montrigaud, Montvendre, Mours-Saint-Eusèbe, Ourches, Parnans, Peyrins, Peyrus, Portes-lès-Valence, Rochefort-Samson, Romans-sur-Isère, Saint-Bardoux– Saint-Bonnet-de-Valclérieux, Saint-Christophe-et-le-Laris, Saint-Laurent-d’Onay, Saint-Marcel-lès-Valence, Saint-Michel-sur-Savasse, Saint-Paul-lès-Romans, Saint-Vincent-la-Commanderie, Triors, Upie, Valence.

Population : 214 506 habitants (7 communes de plus de 5000 habitants)

Rénov’Habitat durable est un service mis en place par l’Agglo (grâce à l’aide de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’ADEME) pour aider les propriétaires à rénover leur logement et à s’équiper en énergies renouvelables, et ainsi améliorer leur confort et réduire leur consommation énergétique.

Vous êtes propriétaire d’une maison individuelle ou d’un appartement ? Rénov’Habitat durable vous aide à évaluer les économies potentielles, à cibler les travaux les plus pertinents et vous met en relation avec des professionnels locaux engagés dans la rénovation énergétique performante.

Nous vous accompagnons dans vos différentes démarches, et notamment pour identifier les aides et les financements bancaires et pour monter vos dossiers.

Des planchers à la toiture en passant par les murs, parois, fenêtres et portes, tout le logement est optimisé pour apporter plus de confort à ses habitants !

Le service Rénov’Habitat durable est aujourd’hui dans les locaux de la Maison de l’Habitat de Valence Romans Agglo, 36 rue de la République à Romans-sur-Isère. En plus de nos services sur la rénovation énergétique, les énergies renouvelables et les économies d’énergies, vous pourrez rencontrer d’autres professionnels du logements sur diverses thématiques (trouver un logement, aides juridiques,…). Pour en savoir plus, consultez ce site de l’Agglo.

 

Consulter le Mag de l’Agglo n°9 qui fait un focus sur nos actions, en cliquant ici.

Ambassadeurs Eco Energie

Conseillers Information Energie

Chargés de missions Rénov'Habitat durable

Pour son confort et son porte-monnaie !

Rénover, c’est tout d’abord réduire sa facture de façon importante, en diminuant ses besoins de chauffage tout en maintenant une température plus agréable, sans courant d’air ni parois froides ou humides.

Un bâtiment rénové est plus confortable et agréable à vivre.

Rénover c’est aussi se prémunir contre la hausse certaine du prix de l’énergie dans le futur : entre Novembre 2005 et Janvier 2012 le prix du gaz a augmenté de 55%, soit 7,3% par an. D’ici 2020, on sait déjà que l’électricité augmentera de 30%. L’avenir est résolument à la hausse du prix de l’énergie et à la raréfaction des énergies fossiles (produits pétroliers, Charbon…).

Pour la revalorisation de son patrimoine

Les locataires et les propriétaires sont de plus sensibles à la « Valeur verte » au moment du choix d’un logement. En effet, un logement rénové prend beaucoup de valeur.

Cette prise de conscience est de plus en plus importante et devient un critère de choix conséquent pour les locataires en recherche d’un logement à louer.

On ne prend donc aucun risque en rénovant : car dans les faits, un logement ou un bâtiment rénové valent au moins leur prix initial augmenté du coût de la rénovation.

De plus on contribue à la valorisation des quartiers anciens dans lesquels on garde un équilibre de population.

Pour répondre à plusieurs enjeux majeurs pour la planète

L’extrême urgence de la crise climatique planétaire : limiter à 2°C la hausse des températures pour éviter l’emballement du climat vers l’irréversible. Car au-delà de 2°C, l’océan risque de changer de comportement (d’après M. Pachauri, prix nobel 2007) et le climat s’emballerait sans que l’on puisse revenir en arrière. Une hausse de température trop élevée ne permettrait pas à l’être humain de s’adapter à ce changement qui serait trop important.

Réduire les consommations d’énergie pour accompagner l’épuisement lent mais certain des ressources énergétiques terrestres.

Le secteur du bâtiment : un des premiers postes de consommation énergétique

Le bâtiment est un secteur qui pèse lourd : il absorbe 46 % de la consommation nationale d’énergie, et émet 25 % des gaz à effet de serre en France.

Les deux tiers du parc immobilier datent d’avant 1975, et ne sont donc pas ou mal isolés.

On construit 300.000 logements par an et on en démolit 30.000. Il faudra donc 1000 ans pour renouveler le parc de logements actuel.

Contrairement à une idée reçue, la construction neuve accroît donc la taille du parc existant mais ne se substitue pratiquement pas à lui.

Seule la rénovation est susceptible de réduire significativement l’empreinte énergétique et environnementale du bâtiment.

… Et agir pour notre territoire !

Créer des emplois pérennes et locaux porteurs d’un sens profond, et contribuant à la fois à enrichir le territoire en rééquilibrant sa balance commerciale, et en compensant les pertes d’emplois de la construction neuve en chute libre.