Le chauffage représente les 2/3 de notre consommation d’énergie. Une bonne isolation et des fenêtres performantes permettent de garder la chaleur, d’éviter l’effet de parois froides, d’avoir une chaleur toujours uniforme dans la maison, et de dépenser moins en énergie, puisque l’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas !  La priorité de la réglementation thermique est donc d’améliorer l’isolation.

QU’EST-CE QUE LA RÉSISTANCE THERMIQUE DES MATÉRIAUX ISOLANTS ?

La réglementation thermique détermine la résistance thermique notée R des matériaux à utiliser, c’est-à-dire la capacité d’un matériau à résister au froid et au chaud. Plus le R est élevé, plus le produit est isolant. La valeur de R est exprimée en m².K/W. Elle figure sur l’emballage des produits marqués CE ou certifiés (Avis Technique, CSTBat, ACERMI, Keymark). Seules les valeurs déclarées dans ce cadre peuvent être utilisées pour vérifier le respect de la réglementation. Attention, les critères à respecter pour avoir droit à des aides financières sont plus contraignants !

QUE DIT LA RÉGLEMENTATION POUR L’ISOLATION DES PAROIS OPAQUES ?

Une paroi rénovée doit avoir une résistance thermique égale ou supérieure au niveau minimal réglementaire. Ce niveau dépend de la zone géographique et climatique du logement.

QUELS SONT LES NIVEAUX RÉGLEMENTAIRES DE RÉSISTANCE THERMIQUE ?

Types de paroi opaque (toit, mur, plancher) R pour les régions en H1 et H2 (H3 à plus de 800 m d’altitude) R pour les régions en H3 (à moins de 800 m d’altitude)
Mur extérieur, toiture de pente > 60 ° 2,3*, soit 8 cm de laine minérale ou de polystyrène expansé 2, soit 7 cm de laine minérale ou de polystyrène expansé
Mur ou plancher bas donnant sur un local non chauffé 2, soit 7 cm de laine minérale ou de polystyrène expansé 2, soit 7 cm de laine minérale ou de polystyrène expansé
Plancher bas donnant sur l’extérieur ou sur un parking collectif 2,3, soit 8 cm de laine minérale ou de polystyrène expansé 2, soit 7 cm de laine minérale ou de polystyrène expansé
Comble perdu 4,5, soit 17 cm de laine minérale 4,5, soit 17 cm de laine minérale
Comble aménagé, toiture de pente < 60 ° 4**, soit 15 cm de laine minérale 4**, soit 15 cm de laine minérale
Toiture terrasse 2,5, soit 5 cm de polyuréthane ou 7 cm de polystyrène extrudé 2,5, soit 5 cm de polyuréthane ou 7 cm de polystyrène extrudé

* : R = 2 possible, si la diminution de surface habitable est supérieure à 5 %.

** : R = 3 possible si la diminution de surface habitable est supérieure à 5 %.

Points de vigilance

Les niveaux de performance sont donnés à titre indicatif et les résistances thermiques des isolants peuvent varier selon les fabricants.

COMMENT ESTIMER L’ISOLATION DES PAROIS À RÉALISER ?

C’est la résistance thermique de l’ensemble paroi + isolant qui doit être au moins égale à la valeur exigée par la réglementation.

QUELS TYPES DE PAROIS SONT CONCERNÉS PAR LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE ?

Actuellement, la réglementation ne concerne pas les murs en matériaux préindustriels et notamment les murs en pierre. Que la mise en œuvre de l’isolation se fasse par l’intérieur ou par l’extérieur, la réglementation s’applique.

En savoir plus sur l’isolation

Contenu rédigé par le Club de l’Amélioration de l’Habitat.