QU’EST-CE QUE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE ?

Vous rénovez des bâtiments ? Vous améliorez votre logement ? Attention, vous devez vous conformer à la RÉGLEMENTATION THERMIQUE entrée en vigueur depuis le 1er novembre 2007. Elle vous impose un choix de produits et d’équipements avec une performance énergétique minimale pour tout ce qui concerne l’isolation, le chauffage, la climatisation, l’eau chaude sanitaire, la régulation et la ventilation. De nombreux travaux bénéficient d’une aide financière à condition de respecter cette règlementation. Renseignez-vous !

QUI EST CONCERNÉ PAR LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE ?

Que vous soyez propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou locataire, vous êtes concerné par la réglementation thermique.

Toutefois, il existe des dispositions spécifiques pour :

  • les bâtiments protégés au titre du patrimoine architectural,
  • des travaux faisant suite à des circonstances particulières (catastrophe naturelle, etc.),
  • des parois vitrées spéciales (fenêtres de moins de 0,5 m2, verrières et vérandas non chauffées, etc.).

À QUOI SERT LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE (DPE) ?

Ce diagnostic permet de savoir quelles sont les caractéristiques thermiques du logement et d’en connaître les points faibles. Il préconise les travaux d’amélioration thermique.

Il est effectué par un professionnel certifié et est obligatoire lors d’une vente ou d’une location après construction.

Il analyse à la fois le niveau d’émission de gaz à effet de serre du logement et le niveau de consommation d’énergie du bâtiment. Ces données sont réparties sur une échelle allant de A à G. L’étiquette A indique les bâtiments les plus économes et l’étiquette G les logements énergivores.

Actuellement, en France, la consommation moyenne des logements se situe autour de 240 kWh/m², ce qui correspond à une étiquette E.

Contenu rédigé par le Club de l’Amélioration de l’Habitat.