Le territoire de la Communauté d’agglomération dispose d’une situation extrêmement favorable sur le plan solaire, avec un ensoleillement de l’ordre de 2250 à 2500 heures par an.

Grace au soleil qui est une des rares énergies inépuisables et qui ne coûte rien, vous pouvez produire :

  • de l’électricité, c’est ce que l’on appelle le solaire photovoltaïque et/ou
  • de la chaleur pour chauffer votre maison ou votre eau chaude, c’est ce que l’on appelle le solaire thermique

 

Aujourd’hui, faire le choix d’utiliser de la chaleur solaire pour répondre à ses besoins énergétiques, c’est choisir :

  1. Une technologie mature, fiable et durable : La filière du solaire thermique s’est aujourd’hui structurée et permet la mise en œuvre de matériel de qualité par des professionnels qualifiés.
  2. Un investissement performant et rentable : En atteignant entre 30 et 70% d’autonomie pour le poste eau chaude sanitaire, le solaire thermique peut vous faire réaliser des économies importantes.
  3. Une énergie propre et inépuisable : Le solaire thermique participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le changement climatique.
  4. Une ressource gratuite et locale pour l’économie circulaire : La valorisation d’une ressource énergétique locale, abondante et gratuite permet de substituer aux importations, de créer des emplois locaux et de réduire le déficit commercial au niveau local et national, grâce aux économies de pétrole et de gaz.

 

Pour vous renseignez sur les aides financières et les dispositifs de l’Agglo pour vous équiper, cliquez ci-dessous.

IMG_0165
operation-primeairbois_couverture

Chauffer son logement ou son eau chaude au bois permet d’utiliser les ressources renouvelables de la forêt. Cependant, le brulage à l’air libre, l’utilisation d’une cheminée à foyer ouvert ou d’un appareil d’ancienne génération non performant ou sans filtre rejette des particules fines dans l’air : les PM2,5 et les PM10.

Cela pose un problème de qualité de l’air qui peut avoir un impact non négligeable sur notre santé (maladies cardiovasculaires, irritation et inflammation des voies respiratoires, cancer du poumon…). De plus un appareil non performant va consommer plus de combustible pour produire la même quantité de chaleur.

Pour cette raison :

operation-primeairbois_5-regles

  • Je m’équipe d’un appareil performant labélisé Flamme Verte six ou sept étoiles,
  • Je contrôle la qualité de mon bois qui doit être sec et propre,
  • J’utilise correctement mon appareil (allumage par le haut, tirage optimisé…),
  • J’entretiens régulièrement mon appareil et fait ramoner au minimum deux fois par an mon conduit de cheminée.

 

 

operation-primeairbois_essorage-buches

Pour un chauffage au bois non polluant, il est essentiel d’exiger un combustible de qualité : bois bûche sec (c’est à dire présentant un taux d’humidité inférieur à 20%) ou granulé certifié

Ainsi, l’appareil de chauffage :

  • libère plus de chaleur lors de la combustion du bois
  • limite les émissions de poussières et de gaz imbrulés dans l’air
  • diminue le niveau d’encrassement des conduits.

Le tout permet d’économiser sur la facture de chauffage !
Pour s’assurer de la qualité du bois, il est impératif de choisir un professionnel équipé d’un stockage (ou d’un séchoir) et d’une étuve de mesure pour le contrôle de l’humidité.
Par ailleurs, acheter le bois de chauffage à un professionnel permet de participer au développement économique du territoire en pérennisant des emplois locaux.

Idées reçues sur le chauffage au bois et qualité de l'air