L’Agglo propose des aides financières propres à son territoire:

Indépendamment du revenu:

pabPour changer son appareil de chauffage au bois, cliquez ici.

chauffer-son-eau-et-sa-maison-avec-le-soleilPour s’équiper en solaire thermique, cliquez ici,

Pour réaliser un audit global en copropriété, cliquez ici

fonds rénovPour les COPROPRIETES: AIDES AUX RENOVATIONS PERFORMANTES, tous les détails ici.

En fonction du revenu:

  • pour les Maisons individuelles: AIDES AUX RENOVATIONS PERFORMANTES, pour les personnes dont le revenu fiscal de référence annuel est inférieur aux plafonds du PTZ en zone B2 (tous les détails ici)
  • Aides à la rénovation, dans le cadre du PIG, pour les personnes éligibles aux critères de l’ANAH, cliquez ici

Présentation du PIG :

Au titre du Programme d’Intérêt Général (PIG) 2016-2018 l’agglomération a mis en place avec l’Anah et le département de la Drôme un programme d’amélioration des logements privés sur l’ensemble de son territoire. Ce dispositif vous permet de bénéficier de conseils techniques et d’un accompagnement gratuit par SOLIHA (nouveau nom du CALD) si vous êtes éligibles aux aides de l’Anah (selon conditions de ressources). Horaires des permanences précisés ici.

  • ACCESSIBILITE : Vous êtes une personne âgée ou en situation de handicap, anticipez pour pouvoir rester à votre domicile le plus longtemps possible en tout confort. Les copropriétés peuvent aussi être accompagnées pour des travaux d’accessibilité dans les parties communes.
  • ENERGIE : Vos factures d’énergie sont trop importantes, votre logement est dégradé, vous souhaitez améliorer la qualité et le confort thermique d’un logement.
  • LOUER UN LOGEMENT DE QUALITE : Propriétaire Bailleur pour un logement que vous louez ou qui est vacant et que vous souhaitez remettre en location.
  • LES AIDES DE l’AGGLO : En cohérence avec sa politique énergie et Climat, la Communauté d’agglomération a décidé de compléter les aides de l’ANAH en aidant les projets les plus ambitieux, permettant de réaliser plus de 50 % d’économie d’énergie afin de sortir durablement de la précarité énergétique.

Les conditions pour être aidé

Le bâtiment a plus de 15 ans,
Après travaux, le logement devra atteindre au moins la classe énergétique D et respecter les performances énergétiques minimales définies par l’ANAH,

  • Travaux d’Amélioration de l’habitat en matière de sécurité, salubrité, mise aux normes, aménagement…
  • Travaux d’économie d’énergie : isolation, chauffage, ventilation, menuiseries…
  • Travaux d’accessibilité ou d’adaptation du logement : aménagement d’une douche à fond plat, monte personne, rampe d’accès, système de commande…

Vous êtes propriétaire occupant ou usufruitier de votre résidence principale
Vous n’avez pas bénéficié d’aide de l’Anah depuis 5 ans,
Vous respectez les critères de ressources en vigueur,

Plafonds de ressources pour les propriétaires occupants

en maison individuelle  sur notre territoire

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes (€) Ménages aux ressources modestes (€)
1 14 360 18 409
2 21 001 26 923
3 25 257 32 377
4 29 506 37 826
5 33 774 43 297
Par personne supplémentaire + 4 257 + 5 454

Ces montants sont des « revenus fiscaux de référence » indiqués sur votre feuille d’impôts. Pour une demande d’aide déposée en 2017, il faut prendre en compte le revenu fiscal de l’année 2015 (voir l’avis d’impôt adressé en 2016).

Ces plafonds sont remis à jour au début de chaque année et s’appliquent à compter du 1er janvier de l’année en cours.

Vérifiez si votre situation correspond également aux autres conditions pour pouvoir déposer un dossier d’aide de l’Anah.

Attention :  il convient de déposer toute demande d’aide avant le début des travaux et d’attendre l’acceptation de l’aide avant de vous engager auprès de professionnels.

Pour les copropriétés les conditions sont différentes qu’en logement individuel pour plus d’information sur les aides en copropriété merci de bien vouloir contacter un coachcorpro de rénov’Habitat durable.

Vous avez un projet locatif

Les subventions sont conditionnées à un loyer plafonné dans le cadre d’une convention de 12 ans pour des locataires à faible revenus.
Après travaux, le logement devra atteindre au moins la classe énergétique D et respecter les normes de décence.
Vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale sur les loyers perçus et d’une prime si vous remettez en location un logement vacant depuis plus de 2 ans.

Comment procéder :

  1. Venez nous rendre visite lors d’une permanence ou contacter SOLIHA au 0 800 300 915 ou connectez-vous sur votre profil.
  2. Nous vérifions l’éligibilité selon vos ressources et la composition de la famille et l’éligibilité de votre projet et visitons votre logement.
  3. Nous vous aidons à définir le programme de travaux le plus adapté et établissons un plan de financement pour mobiliser les aides et les prêts existants.
  4. Nous vous aidons à définir quel devis et performance demander aux entreprises de votre choix, et pouvons vous mettre en contact avec des entreprises locales RGE formées à la rénovation énergétique.
  5. Après accord des financeurs, vous faites réaliser les travaux et payez les entreprises.
  6. Nous visitons le logement rénové et demandons le paiement des subventions sur présentation de vos factures originales.

Logement rénové à Valence dans le cadre du programme « Habiter Mieux » de l’Anah.

Image7Image8

D’autres aides peuvent vous être accordées, notamment des aides de la communauté d’agglomération pour la rénovation complète et performante et des aides financières pour le développement des énergies renouvelables, même pour les propriétaires non éligibles à l’ANAH.