Le chèque énergie : mode d’emploi

Afin d’aider les ménages à revenus modestes, l’État met en place un chèque énergie permettant notamment de régler des factures d’énergie pour une valeur moyenne de 150 €.

Il vise à remplacer le système des tarifs sociaux. Déterminé en fonction des ressources du foyer fiscal, il est délivré automatiquement par courrier aux bénéficiaires. Il n’y a aucune démarche spécifique à réaliser, si ce n’est effectuer sa déclaration de revenus. Il est effectif et disponible depuis le mois d’avril 2018.

Le chèque énergie aide au paiement de :

  • Votre facture d’énergie, auprès de votre fournisseur d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique, ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.).
  • Vos charges de chauffage incluses dans votre redevance, si vous êtes logés dans un logement-foyer conventionné à l’APL.
  • Certaines dépenses liées à la rénovation énergétique de votre logement. (Voir ci-dessous).

Comment payer une facture d’énergie ?

  • Payez en ligne sur le site en cliquant ici. Le montant du chèque peut-être directement déduit pour les prochaines années.
  • Envoyez votre chèque énergie à votre fournisseur, accompagné d’une copie d’une facture récente ou d’un échéancier faisant apparaître vos références client (adresses des principaux fournisseurs consultables ici).
  • Pour le cas d’un achat de combustible (fioul, bois, GPL…), vous remettez votre chèque énergie directement au fournisseur.

Les professionnels concernés sont tenus d’accepter le chèque énergie.

Comment payer des travaux de rénovation énergétique ?

  • Seuls certains travaux peuvent être réglés avec le chèque énergie. Ces travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement » (RGE).
  • Si les travaux sont réalisés avant la date de validité inscrite sur le chèque, payez directement votre facture avec le chèque énergie.
  • Si vous souhaitez financer des travaux dans les deux années suivantes, vous devez échanger votre chèque avant sa fin de validité sur le portail www.chequeenergie.gouv.fr ou par téléphone, pour obtenir un « chèque travaux » valable deux années supplémentaires.

Attention : Aucun démarchage n’est entrepris pour bénéficier du chèque énergie. De ce fait, refusez toute sollicitation de ce type.

 

Pour vérifier si vous pouvez prétendre au dispositif : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite