On parle des actions de Rénov’Habitat durable…

Article en ligne à la rubrique « expériences » du site Caissedesdepotsdesterritoires.fr   et sur www.mairieconseils.net:

Valence Romans agglo recrute des ambassadeurs éco-énergie (26)

Illustration par l'exemple d'économies d'énergie dans la petite maison mobile
© Renaud Vezin | Illustration par l’exemple d’économies d’énergie dans la petite maison mobile

Valence Romans agglo anime depuis 2013 un dispositif local d’intervention – dit Slime – visant à sortir des familles de la précarité énergétique. Après avoir confié les visites des familles à des jeunes volontaires du service civique, la collectivité a recruté trois ambassadeurs éco-énergie.

Sur le territoire de la communauté d’agglomération Valence Romans agglo (56 communes, 214.506 habitants), les familles en précarité énergétique peuvent bénéficier de la visite et de l’accompagnement de conseillers spécialisés qui les aident à mieux maîtriser leurs consommations d’énergie et d’eau. Ceci dans le cadre d’un service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie (Slime, voir encadré), mis en place en 2013 et qui prévoit d’en visiter au total 1.040 sur 3 ans.

Créer un réseau de donneurs d’alerte

La collectivité anime le dispositif, et notamment la mobilisation des partenaires – travailleurs sociaux, centres médico-sociaux, CCAS, mairies, associations d’insertion, d’aide au logement… – les invitant à jouer le rôle de « donneurs d’alerte » en repérant les familles susceptibles d’être accompagnées.

D’abord des jeunes volontaires du service civique

Entre novembre 2013 et octobre 2015, les visites à domicile ont été réalisées par des jeunes volontaires du service civique. Le recrutement, l’encadrement et la formation ont été réalisés par Unis-Cité – association dédiée au service civique -, et l’association départementale d’information sur le logement (Adil). La collectivité a financé les charges liées aux postes des jeunes volontaires.

366 familles visitées entre 2013 et 2015

Les jeunes en service civique effectuaient généralement deux visites : la première pour identifier la situation du ménage, apporter des conseils sur la gestion de l’énergie et remettre des petits équipements comme des ampoules basse consommation par exemple ; la seconde pour faire un point sur les avancées et envisager si besoin des travaux et la mobilisation d’aides financières.
Les jeunes volontaires étant nombreux, la dynamique a pu être facilement lancée : nombreuses visites de familles, forte mobilisation des partenaires, présence dans des salons, etc. 366 familles ont bénéficié de cette première phase du dispositif.

18 jeunes à former en 24 mois

En revanche, la courte durée du service civique (9 mois, à raison de 2 jours par semaine) s’est révélée problématique. « Ce rythme ne permettait pas à ces jeunes d’approfondir l’accompagnement des familles. Durant ces deux années, 18 jeunes (6 la première année, et 12 la seconde) ont été recrutés : il fallait sans cesse en former de nouveaux. De plus, beaucoup n’avaient pas le permis ce qui restreignait l’extension géographique du dispositif », explique la chef de projet Renov’Habitat durable à la communauté d’agglomération, Anne-Frédérique Couchaud.

Trois ambassadeurs éco-énergie recrutés en emplois aidés

La collectivité a donc poursuivi le dispositif Slime en recrutant elle-même trois ambassadeurs éco-énergie en octobre 2015 : un jeune en emploi d’avenir et deux personnes en contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE). « Nous avons choisi des personnes sensibilisées aux questions de l’habitat notamment, précise la chef de projet. Leur bagage professionnel étant plus important, elles ont été autonomes sur leur poste plus rapidement. »

Formation plus poussée

Les trois recrues ainsi que trois agents de la collectivité, chargés de l’animation du dispositif, ont été formés au « diagnostic socio-technique au domicile de ménages en précarité énergétique » par le réseau pour la transition énergétique (Cler) et pilote des Slime à l’échelle nationale. Ils ont aussi bénéficié d’une formation par la délégation locale de l’Anah et sur différentes thématiques : rénovation performante globale, thermographie aérienne, bureautique, etc.

Accompagnement plus approfondi

Les visites effectuées au sein des familles ont dès lors été approfondies et représentent en moyenne 1,5 jour de travail et de suivi : pré-diagnostic chiffré du bâti et questionnaire sur les habitudes de consommation du ménage, installation de petit matériel économe, propositions d’orientations vers des dispositifs d’aides, contacts sur place avec les fournisseurs pour modifier des contrats d’approvisionnement.

En 2016, 248 ménages ont été visités sur 17 communes

En 2016, 248 ménages ont été visités sur 17 communes. Les frais de personnel et autres charges (116.000 euros), le matériel distribué aux familles (15.000 euros) ainsi que les frais d’adhésion au programme (5.300 euros) ont été co-financés par l’État (contrats aidés), l’Anah et par la valorisation des certificats d’économie d’énergie (CEE, voir encadré) à hauteur de 50,5%.

Pour compléter le dispositif, la collectivité vient d’investir dans une « Tiny House », petite maison en bois mobile économe en énergie qui illustre par l’exemple les gestes et les aménagements possibles (voir photo).

Le territoire
La communauté d’agglomération Valence Romans Agglo existe depuis le 7 janvier 2017. Elle émane de la fusion de la communauté d’agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes (51 communes) et de la communauté de communes de la Raye (5 communes). Le périmètre du Slime a donc été élargi. L’expérience de Valence Romans agglo est dans le guide méthodologique téléchargeable.
 Les Slime
Les services locaux d’intervention pour la maîtrise de l’énergie (Slime) ont été créés par le Cler avec des financements de l’Ademe et l’Agence nationale de l’habitant (Anah). Ils favorisent la coopération entre les acteurs locaux pour repérer les ménages, proposer une visite, une analyse de leur situation et la mise en place de solutions durables. Fin 2016, 24 territoires s’y étaient investis.

 

Contacts

Valence Romans agglo
Rovaltain, Avenue de la Gare, BP 10 388
26958 Valence Cedex 09


Tél. : 04 75 81 30 30
Nombre d’habitants : 214506
Nombre de communes : 56
Site officiel : http://www.valenceromansagglo.fr/
Nom de la commune la plus peuplée : Valence (65200 hab.)

  • Pascal Pertusa
  • Vice-président en charge de l’habitat et du logement,